Programme du Théâtre des Célestins – 1923



Couverture d'un programme du Théâtre des Célestins
de Lyon datant probablement de 1923 (15,5 x 23cm)

Polaire reprenait le rôle de Cléo dans La Flamme, une pièce en quatre actes de Charles Méré, qui avait été représentée pour la première fois, au théâtre du Nouvel-Ambigu, le 19 janvier 1922.
L'Intransigeant daté du 25 février 1923,
rapporte des propos de Polaire sur sa carrière et son retour au music-hall : « Je classais avec joie, dans ma mémoire, les créations qui m'avaient valu une si bonne presse et un si gentil accueil du public : Le Friquet, les Hannetons, Montmartre, Marie Gazelle, Maison de Danses, et, plus récemment, La Flamme, de Charles Méré, que j'ai interprétée si longtemps au Nouvel-Ambigu et que j'interprétais, il y a quelques jours encore, à Nice et à Cannes. »
«
[...] Bien souvent on l'a dit. Mais il ne suffit pas de prêcher sans donner l'exemple. Et, persuadée qu'à toute époque de sa carrière, une artiste doit être prête à servir tous les genres, j'ai fini par accepter d'être Claudine dans la revue Toutes les Femmes, spec-tacle d'inauguration du " Palace ". Hier encore, dans La Flamme, j'étais une mère tour à tour légère et sensible ; demain j'aurai peut-être une belle création dramatique – j'en ai du moins le grand espoir. »